Comment automatiser la conformité des données des institutions financières

Comment automatiser la conformité des données des institutions financières

Partager

Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Voici une statistique surprenante : 73 % des entreprises ont subi une fuite de données sensibles au cours de l'année écoulée, selon Recherche Microsoft.

Un presque également statistique surprenante est que seulement 23 % des entreprises utilisent largement l'automatisation pour la sécurité des données, l'un des moyens les plus importants pour éviter les problèmes de sécurité et de conformité des données.

Avec son lourd fardeau réglementaire, les institutions financières ne peuvent pas faire partie des entreprises qui divulguent des données sensibles et évitent l'automatisation. De Sarbanes-Oxley (SOX) à Norme de sécurité des données de l'industrie des cartes de paiement (PCI-DSS) et le nouveau californien Règles de confidentialité des données de l'ACPL, les sociétés financières doivent prendre au sérieux le traitement approprié des données. Cela signifie avoir la bonne automatisation en place.

Pourtant, de nombreuses institutions financières sont encore en pleine transformation numérique, avec des processus de conformité manuels ou des lacunes dans la couverture. Cela met les entreprises financières en danger. Si votre organisation fait partie de celles qui n'ont pas encore entièrement automatisé la conformité, voici les six étapes pour y parvenir.

Étape 1 : Définissez votre plan d'automatisation

La première étape consiste à déterminer l'étendue complète des données attendues au sein de l'organisation, qui les possède et y accède, et quelles réglementations en matière de données s'appliquent à l'organisation. Cela nécessitera généralement la contribution des parties prenantes de l'ensemble de l'entreprise. Dans le cadre de ce plan, vous devez également définir les différents objectifs et catégories de sensibilité des données pour chaque groupe de données, catégoriser les données selon le type de données et définir les niveaux de classification à utiliser ultérieurement dans le processus d'automatisation.

Vous pouvez obtenir de l'aide pour le processus de planification de la classification des données en téléchargeant notre ebook gratuit, Comment identifier et classer les données sensibles.



Au cours du processus de planification, vous devez également définir et sélectionner les différentes technologies qui seront utilisées pour l'automatisation de la conformité des données. Les outils nécessaires découleront en grande partie de votre liste d'objectifs et d'exigences de sécurité, mais ils devraient inclure une solution complète de découverte et de surveillance des données, un moteur de classification de données automatisé, une solution de détection des menaces en temps réel basée sur le cloud et un provisionnement de sécurité automatisé. système.

Étape 2 : Inventaire des ressources de données

Avec un plan en place, créez ensuite un inventaire précis de l'univers de données de l'institution financière en analysant toutes les ressources de l'entreprise, les appareils que les employés utilisent pour travailler avec les données et tous les disques de cloud public pouvant contenir des données d'entreprise.

Assurez-vous de sélectionner une solution qui préserve la confidentialité des employés grâce à l'anonymisation, et communiquez-la aux employés afin qu'ils approuvent l'analyse de leurs appareils personnels. Vous pouvez réduire la résistance à cette analyse en liant la découverte des données à la politique de travail à domicile de votre entreprise.

Configurez votre solution de découverte de données de manière à ce qu'elle analyse en continu après l'analyse initiale, offrant une découverte continue des données à mesure que de nouvelles données sont créées.

Étape 3 : baliser les données selon la classification

Une fois que l'ensemble du paysage des données est connu, étiquetez chaque donnée d'entreprise selon le schéma de classification établi lors de la phase de planification. Chaque élément de données aura probablement plus d'une balise, et les balises correspondront aux exigences de conformité, au niveau de sensibilité et aux besoins de sécurité. Avec ces balises, l'automatisation peut agir intelligemment sur les données et appliquer les cadres de gouvernance et de sécurité appropriés.

Un moteur de classification automatisé est essentiel pour marquer le grand volume de données au sein de l'organisation. Le processus de marquage doit commencer par la mise en place des règles de classification, l'exécution d'un processus de classification automatisé, puis l'affinement de la classification automatisée et la correction des erreurs de classification initiales par le biais d'un examen manuel.

Comme pour la découverte de données, le balisage doit se produire en continu après l'effort de catégorisation initial afin que les nouvelles données soient également balisées automatiquement.

Étape 4 : Configurer la surveillance des données en temps réel

La prochaine étape consiste à mettre en place un système de surveillance des données et de détection des menaces pour assurer la conformité et la sécurité en continu. Il peut s'agir d'un seul système de surveillance et de détection tout-en-un ou de plusieurs solutions de surveillance qui se chevauchent.

Quelle que soit la pile de sécurité choisie, assurez-vous qu'elle analyse en permanence afin que votre organisation puisse surveiller les flux de données et les comportements à risque en temps réel. Il doit être basé sur le cloud afin de couvrir l'ensemble du paysage des données, et il doit avoir la capacité de surveiller non seulement les ressources appartenant à l'entreprise, mais également les appareils et les services cloud utilisés par les employés dans le cours normal de leurs activités.

La bonne solution fournira un instantané de haut niveau continu des données, mais permettra également d'explorer des éléments de données spécifiques. Il doit inclure un signalement automatisé basé sur des règles définies par les équipes de conformité et de sécurité, une notation adaptative des risques pour détecter les problèmes avant qu'ils ne surviennent, et des indicateurs d'accumulation et d'exfiltration.

Étape 5 : Appliquer des contrôles de sécurité automatisés

Toutes les données étant désormais étiquetées, configurez et appliquez ensuite des contrôles d'accès et de sécurité automatisés pour chaque catégorie de données. Le balisage effectué plus tôt dans le processus servira à guider et à déclencher les processus automatisés de conformité et de sécurité appropriés pour chaque élément de données.

La nature et la portée des contrôles de sécurité varient en fonction de chaque institution financière, mais l'élément crucial est de s'assurer que tous les processus de conformité et de sécurité sont automatisés et ne nécessitent pas d'intervention manuelle. Les institutions financières voudront surveiller ces processus et les affiner au fil du temps, mais tous les processus devraient se dérouler automatiquement sans intervention manuelle afin que la conformité des données soit maintenue indépendamment de la charge de travail du personnel ou des erreurs humaines.

Étape 6 : Tester et affiner le système d'automatisation

La dernière étape de l'automatisation de la conformité des données est souvent minimisée, mais c'est l'une des plus importantes. Une fois l'automatisation en place, les institutions financières doivent tester rigoureusement chaque étape du processus par rapport aux objectifs définis, en s'assurant que l'automatisation fonctionne comme prévu. Même si la bonne planification et la bonne mise en œuvre ont eu lieu, il y aura quelques problèmes dans le système qui doivent être corrigés avant qu'il ne fonctionne comme prévu.

Ce processus de test et de raffinement devrait également être continu. Dans le cadre du déploiement de l'automatisation, établissez un processus d'examen périodique pour mettre à jour les règles de conformité en fonction de l'évolution des réglementations, adapter les contrôles de sécurité aux dernières menaces et faire évoluer l'automatisation de la conformité des données en fonction des besoins changeants de l'entreprise. Cela devrait inclure l'examen périodique de toutes les étapes du processus d'automatisation pour s'assurer que le système continue de fonctionner conformément aux objectifs de conformité et de sécurité.

L'automatisation de la conformité des données n'est pas difficile. Cela nécessite juste une bonne planification et les bons outils en place.


Un outil qui facilite la conformité automatisée des données est Qostodian Recon™, notre solution automatisée de découverte, de classification et de surveillance des données. Voir Reconnaissance en action et découvrez comment il peut aider les institutions financières à répondre aux besoins de conformité des données, planifier une démo aujourd'hui.

Langue

Contactez-nous